Et hop ! C'est dans le panier
Quantité
Total
Votre panier contient 0 articles. Votre panier contient 1 article
Total produits
Frais de livraison  To be determined
Total
Continuer mes achats Valider

Tout savoir sur le casque vélo

Vous avez décidé de porter un casque de vélo mais vous vous posez une flopée de questions. Le port du casque est-il obligatoire ? Le casque vélo est-il réellement efficace ? Comment choisir le bon casque de vélo ? Quelle est la durée de vie d’un casque ?

1. Le port du casque est-il obligatoire ?

Le 22 mars 2017 le port du casque est devenu obligatoire pour les enfants de moins de douze ans. Le décret concerne non seulement ceux qui pédalent sur leur propre vélo mais aussi les passagers. Sur le vélo ou dans une remorque : tous les enfants à vélo doivent maintenant porter le casque enfant ou un casque bébé.

Attention, en cas de non-respect de cette législation, une amende de quatrième classe sera de rigueur. Les adultes verront leur responsabilité engagée si leurs enfants pédalent sans casque. Idem si les enfants sont transportés sur un vélo adulte sans protection. L'amende peut alors aller jusqu'à 135€.

Bien que vivement recommandé, le port du casque n'est pas obligatoire pour les cyclistes adultes.

Il n'empêche qu'aussi bien choisi soit-il, "le casque ne permet pas d'éviter les accidents". Il est donc vivement conseillé de l’inclure dans sa routine afin d’en être coutumier du fait.

Les normes On trouve sur le marché de nombreuses formes de casques différentes selon les pratiques des cyclistes.

Voici les différentes homologations sportives :

Casque homologué vélo : norme EN 1078

Casque homologué speedbike : norme NTA 8776

Casque de ski : norme EN 1077

Astuce : Certains casques ont la double homologation pour le vélo et pour le ski.



Que ce soit en ville, sur les sentiers battus ou sur les routes de campagne, le V.A.E peut permettre aux utilisateurs d’atteindre des vitesses plus élevées qu’avec un vélo de ville musculaire.

Il est donc primordial de protéger efficacement sa tête. Si les utilisateurs de VAE peuvent utiliser un casque de vélo « standard », avec la certification CE (EN-1078), il est recommandé aux utilisateurs de speedbikes de s’équiper avec un casque répondant à la norme NTA-8776.

Cette norme garantit en effet une protection accrue, avec une meilleure résistance à l’impact à haute vitesse (vitesses accélérée de 21 % par rapport à la norme européenne standard CE) et couvre de manière plus large le crâne (environ 10 % de couverture supplémentaire), notamment au niveau des lobes temporal et occipital (l’arrière du crâne et les tempes).

Résultat, un casque NTA-8776 permet de dissiper 43 % d’énergie de l’impact en plus tout en conservant une apparence de casque de vélo, légère et aérée. Outre ces caractéristiques, ces casques possèdent le plus souvent un écran intégré et une visière rétractable, pour un confort optique maximal et une meilleure vision à haute vitesse.

2. Pourquoi est-il important de faire porter un casque à notre enfant ?

Une tête bien faite commence par un cerveau bien casqué. Le casque enfant et le casque bébé sont devenus un élément incontournable pour les familles qui roulent régulièrement à vélo.

Le casque vélo est dorénavant obligatoire pour les enfants, qu’ils soient dans un vélo cargo ou sur un siège bébé.

Plusieurs raisons sont à l’origine de cette prise de conscience : Les enfants acquièrent le champ de vision d’un adulte autour de 6 ans. Jusqu’à 10 ans au mois, les enfants ne réagissent pas comme un adulte : les réflexe sont rallongés et leur capacité d’analyse de la vitesse d’une voiture est encore approximative.

Un enfant est ainsi plus vulnérable quand il commence l’apprentissage du vélo. La draisienne est un bon apprentissage pour votre enfant, qui lui permettre de travailler son équilibre, la vitesse, la coordination et les notions de distance (les réflexes).

L’objectif est donc de mettre votre enfant en sécurité dès son plus jeune âge et de l’habituer au port du casque, ce qui à l’avenir deviendra une nécessité logique.

3. Le casque est-il vraiment efficace ?

De nombreuses études le prouvent, cependant il y a les converties et le irréductibles. Quelques statistiques sur le port du casque à vélo :

Porter un casque correctement ajusté évite à la tête d’absorber toute la force de l’impact d’une chute, ce qui peut réduire jusqu’à 85 % le risque de traumatisme crânien et cérébral grave.

Concrètement, quatre traumatismes crâniens sur cinq pourraient être évités si chaque cycliste portait un casque.

Le crâne humain a une épaisseur d’environ un centimètre. Il peut être fracassé par un impact se produisant à seulement 7 km/h. Les jeunes cyclistes se déplacent à des vitesses moyennes de 11 à 16 km/h (sans compter les VAE allant jusqu’à 25 km/h).



INFORMER POUR MIEUX PRÉVENIR

Parce que le vélo est non seulement un sport mais également un moyen de locomotion soumis aux dangers de la circulation, se protéger lors de chaque trajet, en ville comme à la campagne, est vital.

Une chute de vélo se traduit par des impacts et des dommages cérébraux spécifiques, qu’il n’est pas simple d’éviter.

Alors, protégez votre cerveau, privilégiez le port du casque.

L’objectif de vous rappeler que le casque devrait constituer l’accessoire systématique pour la pratique du vélo, comme il l’est pour la ceinture de sécurité.

4. Quel est le meilleur casque de vélo à moins de 80€ ?

Le casque vélo Bern Brentwood 2.0 est la nouvelle référence que le fabricant américain propose aux cyclistes urbains en quête de style !

Le Brentwood 2.0 est un casque urbain équipé d’une visière amovible d’un système de serrage par élastique.

Le design du casque a été retravaillé pour améliorer la circulation du flux d'air pour une meilleure ventilation.

Équipé d’une coque robuste et légère, ce casque est disponible en trois tailles de coque différente ce qui confère à l’usager un maintien optimal et un style à toutes épreuves, sans avoir « l’effet champignon » tant redouté.

Points forts :

La coque légère, fine et solide

La visière souple intégrée, très pratique

La ventilation optimisée

5. Quel est le meilleur casque de vélo à moins de 90€ ?

Le casque vélo Bern Allston est un modèle polyvalent, qui vous servira aussi bien au quotidien pour vos déplacements en ville, qu'en randonnée sportive, les weekends.

Né du modèle Brentwood, dont il partage le même moule, l'Allston profite d'une ventilation optimisée, avec ses 16 grandes ouvertures qui garantisse une ventilation accrue.

Disponible en trois tailles, avec trois coques différentes, le casque vélo Bern Allston conviendra à tous, d'autant qu'il peut être précisément ajusté grâce à la molette Boa située à l'arrière. Voici la vrai différence notable entre le Brentwood et l’Allston, recherché par les vélotafeurs pour sa praticité au quotidien.

Points forts :

Plus ventilé

Plus sécurisante et léger

Plus ajustable

6. Comment choisir le bon casque ?

Voici différents point à prendre en compte lors du choix de votre casque :

Le confort

Le casque doit vous permettre un ajustement parfait, grâce à une mousse intérieure et un périmètre crânien réglable, pour un confort optimal.

La Ventilation

Les trous d’aération creusés à même la coque du casque permettent à votre tête de respirer et vous évitent d’être gêné par la chaleur ou d’éventuelles démangeaisons. Même si plus il y a d’aération, plus votre casque a un look sportif, ici, pas de secret : plus le casque comporte d’aérations, plus vous serez à l’aise. Il est donc important d’allier confort et style. Et ainsi de vous poser les bonnes questions quant au fait de la saisonnalité lors de laquelle vous devrez porter votre casque.

La Légèreté

Plus le casque est léger et moins il se fera sentir sur la durée.

La Protection contre les chocs

Conçus dans un seul bloc, les casques offrent une excellente protection contre les chocs. Certains ont des coques plus ouvertes ou plus couvrantes sur la nuque et les côtés de la tête pour une meilleure résistance.

Des systèmes de protection révolutionnaire prennent de plus en plus de place sur le marché du casque de vélo, comme la technologie suédoise MIPS, qui a dores et déjà été adoptée par les coureurs du Tour de France.

La visibilité

Quand on est cycliste, l’important est aussi d’être vu par les autres usagers de la route. Les accessoires de visibilité d’un casque vélo sont donc primordiaux. À la nuit tombante ou au crépuscule du matin, des bandes réfléchissantes positionnées tout autour de votre casque et un éclairage LED à l’arrière permettent aux conducteurs de vous voir et d’adapter leur conduite à votre présence et un plus à ne pas négliger pour les vélotafeurs.

7. Comment ajuster un casque vélo ?

Suivez la règle 2V1, une technique simple à adopter quand vous mettez votre casque avant de prendre la route :

Votre casque ne doit pas être trop en arrière sur votre tête, il doit se tenir à l’horizontale et donc recouvrir votre front.
Après avoir bien positionné le casque sur votre tête, il ne devrait pas y avoir plus de « 2 doigts » d’espace entre vos sourcils et votre casque.
Les sangles doivent former un « V » juste en dessous des oreilles.
La jugulaire doit être ajustée de façon à pouvoir y glisser seulement « 1 doigt ».

Pour tester si tout va bien, secouez la tête “oui-non”. Si le casque est bien maintenu, il ne bougera pas. Le casque ne doit pas vous faire mal, il ne doit pas exercer de point de pression au niveau des tempes et du front et les mousses doivent être bien positionnées pour absorber les petites secousses et évaporer la transpiration.

8. Durée de vie d’un casque de vélo ?

La durée de vie d’un casque homologué est de 3 à 5 ans, en fonction de son utilisation. Mais si vous avez fait une chute en portant votre casque ou s’il est endommagé, vous devez le remplacer.

Lors d’un choc, votre casque, la mousse qui sert à l'absorption du choc a donc été écrasée, elle ne pourra pas s'écraser aussi efficacement une deuxième fois si un choc se répète.

9. Comment mesurer son tour de tête ?

Pour cela, il suffit de prendre un mètre souple de couture et de le passer d’une part au milieu du front et d’autre part sur la bosse occipitale derrière la tête. Si vous n’avez qu’un mètre, prenez une ficelle ou un ruban pour prendre la mesure exacte de votre tour de tête et mesurez ensuite ce dernier avec votre mètre.

10. FOCUS sur le casque vélo vintage

Élégance et sécurité sont ici merveilleusement associées avec ce superbe casque de vélo à l’allure rétro et minimaliste, pour les adeptes du vélotaf urbain ou les amoureux des balades champêtres

Les casques de vélo Thousand s’inspirent de l'esprit vintage des bikers californiens des années 50 et 60. La collection Heritage reprends les modèles iconiques de cette marque au design made in USA.

La première chose que l'on remarque sur un casque Thousand Heritage est un design minimaliste mais avec un vrai soucis du détail.

Les points forts :

Revêtement du casque est caoutchouté (facile à nettoyer)

Jugulaire à fermeture magnétique

Lanières sont fabriquées en cuir végane.

Système d’aération sur le dessus

Ouverture cachée pour accrocher un antivol

Avec le casque Thousand Heritage vous partez à l'assaut du bitume avec un casque moderne doté d'un look inimitable.


TOP