SOMMAIRE

 

  1. Historique du vélo à assistance électrique
  2. Quel sont les différentes motorisations ?
  3. Quelle marque de moteur choisir pour mon vélo électrique ?

 

 

  1. Historique du vélo à assistance électrique

 

L’invention du vélo électrique fût en 1895 par Odgen Bolton Jr, ce dernier a proposé un vélo équipé d’une batterie et d’un moteur au niveau de la roue arrière. Ce moteur pouvait délivrer 100 Ampères et 10 Volts.

 

Deux ans après cette invention, Hosea W. LIbbey, inventa un vélo avec un double moteur électrique situé dans l’axe du pédalier. A la fin des années 1990, les contrôleurs de puissances voient le jour et à peu près 50 vélos furent créés et développés entre 1992 et 1998.

En 2003, apparaît le premier vélo à assistance électrique à batterie Lithium-ion avec motorisation Panasonic. Dès 2011, plusieurs marques tels que Bosch par exemple, lance leur moteur pour vélo électrique. Au fil des années, les vélos ont connu un réel développement avec par exemple, l’invention des speeds bike qui ont une vitesse maximale de 45 km/h.

 

Concernant les batteries, elles ont également connu une évolution. En effet, les vélos les plus anciens et les plus abordables sont équipés de batteries au plomb alors que les modèles plus évolués sont équipés de batteries Lithium-ion plus légères et plus performantes sans effets mémoires.

 

A l’avenir d’autres fonctionnalités vont-être ajoutés sur les vélos et ils vont encore être développés avec l’ajout de la géolocalisation, le blocage à distance…

 



  1. Quelles sont les différentes motorisations ?

 

Le moteur d’un vélo électrique peut être situé dans la roue avant, dans la roue arrière ou même au niveau du pédalier. Ces trois types de motorisation présentent des avantages et sont destinés à un usage différent.

Le capteur est l’élément par lequel l’assistance démarrera et évoluera en fonction du pédalage du cycliste. Il existe 4 différents types de capteurs :

-       Le capteur de puissance/de couple : il se trouve à l’intérieur du moteur, et à l’aide de la pression exercée sur les pédales, la force exercée par le cycliste, et la puissance que le moteur doit fournir.

-       Le capteur de cadence : il se trouve entre le boîtier de pédalier et la manivelle (dans le cas d’un moteur roue) ou dans le moteur (dans le cas d’un moteur pédalier) , il permet de modérer la puissance offerte par l’assistance en fonction du nombre de tour de pédale par minute.

-       Le capteur de vitesse : il se trouve dans la roue (dans le cas d’un moteur roue), ou sur un capteur externe (dans le cas d’un moteur pédalier) il empêche l’assistance de dépasser 25KM/h, afin de respecter la législation.

 

 

a)    Moteur pédalier

 

IMAGE

 

Le moteur pédalier central équipe souvent les vélos à assistance électrique sportifs, plus polyvalent, il est plus cher que les autres moteurs. C’est le moteur qui présente de nombreux avantages comme la possibilité d’être associé à un moyeu ou à un dérailleur, l’assistance progressive permet de réduire les courants de décharge et prolongent la durée de vie de la batterie. Lorsqu’un vélo électrique est équipé d’un moteur central cela lui offre l’avantage d’avoir un meilleur équilibre des poids qui ramène le centre de gravité au centre du vélo. Il possède les meilleures technologies d’assistances ce qui le rend très agréable d’utilisation. L’emplacement du moteur apporte une stabilité et une meilleure motricité et aide grandement lors de dénivelé raide.

 

Usage destiné au personne voulant faire des sorties VTT (montagnes...), effectuer des trajets avec des fortes pentes avec une assistance très appréciable ou également en cas de charges importantes avec une assistance garantie.

Assistance moins linéaire que sur un moteur roue (pédalage plus naturel) = capteurs de forces qui analysent la puissance exercée et adapte donc la puissance

 

b)    Moteur Roue avant

 

IMAGE

 

 

Le moteur roue avant est le moins cher et il peut être associé à un moyeu ou à un dérailleur.   

 

Usage destiné au milieu urbain.  

 

c)     Moteur Roue arrière

 

IMAGE

 

Le moteur roue arrière est associé au dérailleur, ce qui permet d’avoir plus de vitesses et de puissances moteur

 

Usage destiné pour les randonnées et trekking ou les grandes balades en dehors de la ville.

 

 

 

 

 

  1. Quelle marque/type de moteur choisir ?

 

a)    Moteur Bosch Active

b)    Moteur Bosch Performance

c)     Moteur Bosch Performance Speed

d)    Moteur Bosch Performance CX

e)    Moteur Shimano E6000

f)     Moteur Shimano E8000

g)    Moteur Impulse 2.0

h)    Moteur Impulse Evo

i)      Moteur Impulse EVO RS

j)      Moteur Panasonic

k)    Moteur Origin

l)      Moteur OES

 

 

 

La marque Bosch propose différents moteurs que l’on vous a exposé ci-dessous. Chacun de ses modèles s’utilisent dans un cadre différent et propose chacun des avantages.

 

 a) Moteur Bosch Active

Le moteur Active proposé par Bosch est destiné à un usage urbain ou un chemin loisir. Ce modèle est très naturel, silencieux, agréable et souple, il a été conçu pour la ville. Il est « moins gourmand » en énergie et cela joue donc sur l’autonomie qui est supérieur aux autres moteurs de la gamme Bosch.

MOTEUR BOSCH ACTIVE

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

Moyeu : 48 Nm / Dérailleur : 50 Nm

 
b) Moteur Bosch Performance 

Le moteur Performance est idéal pour la montagne, sentiers difficiles, il est très adapté aux cadres sportifs. Il est également adapté pour la ville, pour se rendre au travail… Ce moteur va délivrer plus de puissance et de couple que le moteur Active, il va également apporter une assistance linéaire. Ce moteur est plus nerveux 

MOTEUR BOSCH PERFORMANCE

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

 Moyeu : 50 Nm / Dérailleur : 63 Nm

 c) Moteur Bosch Performance Speed

MOTEUR BOSCH PERFORMANCE SPEED

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

 Dérailleur : 63 Nm

d) Moteur Shimano STEPS 

Le moteur Shimano STEPS est destiné à un milieu urbain ou même tout chemin. Ce modèle est silencieux, compact, intelligent ce qui donne une sensation naturelle, léger : l’un des plus légers du marché, et facile d’utilisation. Il est également équipé d’un mode assistance de marche afin d’accompagner le cycliste lorsqu’il marche à côté de son vélo.

 

MOTEUR SHIMANO STEPS

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

 70 Nm

Volts - Ampères

36V - 11,6 Ah

36V - 13,9 Ah

Autonomie en mode Eco*

125 km

145 km

Autonomie en mode Normal*

85 km

100 km

Autonomie en mode High*

60 km

70 km

  e) Moteur Impulse 2.0

  f) Moteur Impulse Evo

MOTEUR IMPULSE

                                                

            Impulse 2.0                                                                       Impulse Evo

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

Impulse 2.0 = 70 Nm / Impulse Evo = 80 Nm

 g) Moteur Panasonic Roue Avant

 

MOTEUR PANASONIC ROUE AVANT

 

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

 30 Nm

 h) Moteur O2Feel Origin

MOTEUR ORIGIN

 

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

 22 Nm

 i) Moteur O2Feel OES

MOTEUR OES

 

Couple moteur en Newton-mètre (Nm)

 50 Nm